Médiation scientifique

Le laboratoire du GlycoMEV UR 4358 a comme spécialité la glycobiologie dans le domaine des sciences végétales. En effet, dans ces locaux, les travaux sont axés sur les glycomolécules au niveau de la cellule végétale. L'Equipe y étudie d'une part la structure, la biosynthèse, les modifications, la fonction des glycomolécules au sein de la cellule et d'autre part les principes actifs associés aux glycomolécules dans différents domaines : la santé, la pharmacologie et l'agronomie.

 

 

 

Agroécologie

L'agroécologie est une discipline scientifique émergente. Son but est de permettre une meilleure gestion des ressources naturelles au sein d'un environnement défavorable au bénéfice des plus démunis, un thème très actuel.

 

 

 

 

 

Biomédical

Les processus de N-glycosylation et O-glycosylation sont des processus biologiques retrouvés dans les cellules animales et végétales, ces processus se déroulent dans différents organites cellulaires (appareil de Golgi, réticulum endoplasmique) afin de produire des glycoprotéines. Au laboratoire GlycoMEV, ces glycoprotéines sont synthétisées à partir de microalgues qui sont des microorganismes pour lesquels les processus de glycosylation sont peu connus à ce jour. Ces glycoprotéines ont une visée thérapeutique importante puisque 70% des biomédicaments aujourd'hui utilisés en thérapie humaine sont des glycoprotéines. Le but du projet du laboratoire est donc de produire et  d'optimiser la production de ces biomédicaments dans les microalgues.

 

 

 

 

Agronomie

Cette discipline répond à l'étude des relations entre plantes cultivées, le sol, le climat et les techniques de culture : la recherche scientifique des processus concernant l'agriculture. Un sujet d'étude du laboratoire se focalise sur l'analyse du tube pollinique comme modèle d'étude pour comprendre comment la paroi végétale est synthétisée. Ces études permettront aussi de mieux comprendre les processus physiologiques impliqués lors de la fécondation et de la production de graine.

 

 

 

 

 

 

Stress et Santé des Plantes

Les plantes subissent divers stress, stress biotique et abiotique. Elles ont développé plusieurs systèmes, assurés par des structures présentes dans les cellules végétales, pour permettre de se défendre face à des phytopathogènes par exemple. Au sein du laboratoire GlycoMEV, plusieurs thèses ont pour but l'étude de la résistance de ces structures ainsi que la recherche de stimulateurs de la défense des plantes.