projet PHAEOmAbs

 

     

GRAND DEFI  Biomédicaments

PHAEOmAbs

Amélioration du rendement de production d'anticorps monoclonaux

produits dans la microalgue Phaeodactylum tricornutum

 

Avec la prévalence croissante des maladies chroniques comme les cancers, les maladies autoimmunes et infectieuses telles que la COVID-19, le besoin en médicaments de type anticorps s'accroît considérablement.

Ces médicaments sont actuellement produits en utilisant des cellules de mammifères comme usines cellulaires. Le coût de production de ces anticorps est très élevé.

En conséquence, il devient indispensable de développer des systèmes alternatifs de production d'anticorps qui permettent de décoître leurs coûts de production et ainsi de les rendre plus accessibles.

Récemment, les microalgues comme Phaeodactylum tricornutum ont été utilisées avec succès pour produire des anticorps fonctionnels dirigés contre des virus. Cependant, les taux de production obtenus sont faibles, retardant ainsi l'industrialisation de ce système de production éco-conçu.

Dans ce contexte, l'ambition du projet PHAEOmAbs est de développer des approches innovantes permettant d'augmenter le rendement de production des anticorps.

Pour atteindre cet objectif, un consortium français s'est constitué regroupant des scientifiques en biotechnologie, combinant les expertises de l'Université de Rouen Normandie, de l'intégrateur du Grand Défi "Biomédicaments" TIBH (INRAE), de l'IFREMER et du CEA réparties sur l'ensemble du territoire national (Normandie, Occitanie, Pays de Loire et Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur).

 

 

Projet PHAEOmAbs, on en parle sur le web :

 

• Université de Rouen Normandie : Biomédicaments : le projet PHAEOmAbs à l'honneur

 

• les Deeptech : Les microalgues organisent leur come-back

 

• TIBH :  TIBH obtient un renouvellement de sa labellisation et du financement pour investir dans de nouveaux équipements afin de mieux servir les projets comme PHAEOmAbs.  Lire l'annonce de presse